L’ASSOCIATION

Action Citoyenne pour l’Information et l’Education au Développement Durable (ACIEDD)

CITIZEN ACTION FOR INFORMATION AND EDUCATION TO A SUSTAINABLE DEVELOPMENT

العمل المدني للمعلومات والتعليم من أجل التنمية المستدامة


Organisation à but non lucratif et apolitique de droit tchadien

CREATION

ACIEDD est une association à but non lucratif et apolitique crée le 04 juin 2013, enregistrée le 14 Novembre 2014 aux registre des associations et agrée par l’Etat Tchadien le 26 Octobre 2015 au Folio N° 4668 (autorisation de fonctionnement). Cette organisation est créé dans le souci de répondre aux Objectifs du Développement Durable (ODD) en menant des actions de Sensibilisation-Conscientisation, de Formation auprès de la jeunesse et des populations vulnérables afin de les inculquer des savoirs, des savoir-faire et des savoirs être en vue d’aboutir à un développement durable au Tchad et partant de l’Afrique toute entière.

Le slogan d’ACIEDD est : « agir pour tous».

 

OBJECTIFS

L’Association « Action Citoyenne pour l’Information et l’Education au Développement Durable (ACIEDD), a pour objectifs de :

  • Contribuer à la préservation, à l’amélioration et la valorisation de l’environnement et les ressources naturelles sur le long terme à travers un programme d’éducation environnementale ;
  • Participer au développement de la croissance et de l’efficacité économique en vue de favoriser la création de richesses pour tous à travers des modèles de production et de consommation durables ;
  • Promouvoir les nouvelles technologies de l’information et de la communication à travers des activités de sensibilisation et de formation en informatique, en Internet, pages web, maintenance informatique pour le public jeune de préférence ;
  • Contribuer à l’amélioration du cadre de vie de la population tchadienne à travers des projets innovants dans le domaine de santé, logement, consommation, éducation, NTIC, eau, énergie, etc. et répondre à un objectif d’équité sociale ;
  • Créer un cadre d’échange qui contribue à la participation des acteurs et des populations par l’information, la formation, et l’éducation sur les enjeux du développement durable.

 

NOTRE VISION

Notre vision est de fédérer tous les acteurs (public, privé et la société civile) autour d’un projet commun d’un monde vivable, viable et équitable.

 

NOS MISSIONS

  • responsabiliser les femmes et les hommes, de toutes les générations et de tous les territoires pour fonder ensemble un monde durable ;
  • promouvoir une culture de créativité, d’inventivité comme levier de changement ;
  • promouvoir le partage des connaissances, avec nos partenaires et auprès du grand public ;
  • œuvrer pour la solidarité entre les peuples.

 

ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT

ACIEDD comprend les organes ci-après :

  • L’Assemblée Générale (AG)
  • Le Bureau Exécutif (BE)

Le BE comprend :

Président

Vice-Président

Secrétaire Général

Secrétaire Général Adjoint

Trésorière

Chargé de relation publique et de mobilisation de fonds

Chargé des Etudes, de Planification et des Programmes

Chargé de Formation et de Promotion du bilinguisme

Chargé de Communication, Porte-parole de l’Association

Chargé de Sensibilisation et de promotion du genre

Chargé des TIC/Webmaster

Chargé des Affaires Sociales et Humanitaires

Conseiller aux Affaires Intérieures

Conseiller aux Affaires Extérieures

Commissaires aux comptes

Le Bureau Exécutif dispose de 4 coordinations chargées de mettre en œuvre le plan d’action triennal:

  • Coordination chargée de l’éducation environnementale et assainissement;
  • Coordination chargée de la promotion de l’économie écologique;
  • Coordination chargée d’appui socio-humanitaire;
  • Coordination chargée de la gouvernance et citoyenneté.

En plus de son siège national à N’djaména, ACIEDD dispose de trois cellules régionales:

– Région du Logone Occidental (Moundou);

– Région du Ouaddaï (Abéché);

– Région du Moyen Chari (Sarh).

 

DOMAINE D’INTERVENTION

ACIEDD à travers ces projets contribuera au bien-être des populations vulnérables (les enfants, jeunes, les femmes et les personnes vulnérables) par la promotion des actions dans quatre domaines prioritaires qui sont entre autres :

L’ENVIRONNEMENT :

  • Œuvrer pour le respect de l’environnement: sensibilisant sur les méfaits de l’utilisation des produits chimiques tels que les pesticides, les herbicides, les engrais chimiques, le jet des ordures ménagères dans la rue ;
  • Mener des campagnes de reboisement : lutter contre la désertification, favoriser la création de microclimats ;
  • La préservation des ressources naturelles: lutter contre la coupe abusive des plantes, le braconnage, la protection des animaux sauvages, donc de l’écosystème ;
  • La réduction de la pollution: promouvoir l’utilisation des énergies moins polluantes appelées également énergies vertes, ou encore énergies renouvelables (énergies solaires, énergies éoliennes, énergies hydroélectrique appelé également hydroélectricité (chute d’eau) ;
  • Encourager les modes de transports alternatifs : transport en commun, la marche, le vélo ;
  • Sensibiliser et former sur le défi climatique et la transition énergétique : organiser de conférences-débats sur le Développement durable (ville durable, changement climatique.

L’ECONOMIE ECOLOGIQUE ET NUMERIQUE

  • Promouvoir une économie écologique :
  • Encourager la consommation des produits locaux ou issus du commerce équitable ;
  • Promouvoir l’usage des TIC : promouvoir l’utilisation de vidéo-conférence et réunions téléphoniques qui limitent les déplacements, et ainsi la pollution et des frais), former dans le domaine de l’informatique et de l’internet, contribuer à la réduction de la fracture numérique (géographique et générationnelles) ;

 

LE SOCIO-HUMANITAIRE

  • Contribuer à la sécurité alimentaire de populations vulnérables : formation des populations (réfugiés, déplacés, retournés et populations hôtes) dans les domaines de techniques agricoles, dons en vivre et non vivres ;
  • Promouvoir la paix, la compréhension et la solidarité entre les peuples : lutte contre la violence en milieu scolaire, la violence basée sur le genre, promouvoir la culture de la paix et la cohabitation pacifique ;
  • Promouvoir l’éducation non-formelle et développer le potentiel d’emploi des jeunes : alphabétisation, et formation dans le domaine des métiers;
  • Agir pour une santé durable de populations en luttant contre les maladies endémiques (courantes) et épidémiques (contagieuses) : dons de sang, distribution de moustiquaires imprégnés, lutte contre l’excision, les maladies tels que VIH SIDA, le mariage précoce ;
  • Faciliter l’accès à l’eau: construire de pompes à eau ;
  • Former les Chefs d’entreprise sur la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE);
  • Lutter contre les discriminations : et favoriser l’égalité professionnelle (hommes-femmes, handicapés.
  • LA GOUVERANCE ET LA CITOYENNETE (PARTICIPATION DE COMMUNAUTES)
  • Encourager la participation à la vie locale de tous ;
  • Promouvoir l’exercice de la citoyenneté et l’amour de la patrie ;
  • Développer un esprit de partenariat à grande échelle entre tous les acteurs de la solidarité tant national qu’international ;
  • Créer des liens entre les individus, les experts et les réseaux dans une logique de partage ;
  • Encourager la vie associative et la culture du volontariat.

Ces activités visent le développement socio-économique à travers l’information, la sensibilisation, la formation et la prise en compte des générations futures dans les actions de développement. Ces actions passerons par l’accompagnement des projets à caractères économiques et sociaux par la recherche des moyens de financements et permettra sans nul doute à accroître la capacité des OSC locales à exercer plus efficacement leur rôle d’acteurs indépendants du développement par le renforcement de leurs capacités.

En outre, ACIEDD dans son plan d’action a intégré la réalisation des projets qui vont dans le sens de la promotion de la paix, la compréhension et la solidarité entre les peuples. La réussite de ces actions passe par l’éducation de la jeunesse au développement, le développement de leur potentiel d’emploi et la promotion de l’éducation non formelle à travers l’alphabétisation.

Toutes ces activités prennent en compte les thèmes transversaux tels que : le développement durable, la promotion de genre, la lutte contre sur les VIH SIDA, etc.

 

 PARTENAIRES

Les différents partenaires d’ACIEDD sont :

  • Ministère de l’Environnement et de la pêche ;
  • Internet Society Chad (ISOC CHAD) Site Web: http://www.isoc.td  ;
  • ONG Espace Vert du Sahel (EVS);
  • L’ONG Organisation Culturelle pour le Développement Social (OCDS) ;
  • Zama Forum (Burkina Faso) ;
  • Réseau des Jeunes pour le Développement et le Leadership (RJDLT); Site Web: http://www.rjdlt.org
  • Société Ziyara Tchad; Site web: http://www.ziyara.td
  • Société Geotrack Tchad